Architecture RMS

Le système de monitoring RMS permet à Rotronic de satisfaire les directives de « IoT » et « M2M ».

L’internet des objets (ou « Internet of Things », IoT) et la communication de machine à machine (M2M) sont les facteurs les plus importants pour l’un des principe de conception de l’Industrie 4.0, qui a été présenté en 2011 au salon de Hannovre, en Allemagne. Son architecture repose sur le principe de l’interopérabilité, c’est-à-dire que les capteurs, appareils, machines et personnes sont mis en réseau et peuvent communiquer entre eux.

Un écosystème IoT est composé d’un capteur qui transmet les données à un gateway, celui-ci les redirige vers l’Internet, où elles sont enregistrées dans un centre de données (à un endroit choisi librement). Les données sont ensuite analysées par un logiciel et peuvent alors être retransmises, par Internet, à des appareils périphériques distants.

Ceci conduit à un autre principe de conception, à savoir les décisions décentralisées. Depuis les appareils périphériques distants, et à l’aide de fonctions d’analyse, des décisions peuvent être prises et des commandes envoyées, de nouveau par Internet, vers les appareils IoT. Les appareils périphériques distants ouvrent également des possibilités pour un troisième principe de conception : le support technique. Des prestations peuvent être effectuées, selon les résultats des appareil de mesure. 

Rotronic Continuous Monitoring System - RMS Architektur

Des questions ? Contactez nous !